Retour au blog

La Mer en Hiver – Un week-end à Saint Malo !

Alors que tout le monde prend la route des montagnes, on a choisi d’aller découvrir la mer en hiver et de profiter de lieux populaires dans le calme ! Notre dévolu s’est donc jeté sur Saint Malo, cette fameuse ville forteresse à 3h30 de Paris, qui est « le théâtre des plus grandes marées d’Europe » ! On vous partage donc nos 3 coups de cœur de cette parenthèse iodée !

Dinard & Saint Briac :

Samedi matin, notre hôte nous a tout de suite recommandé de partir de l’autre côté, à Dinard, pour découvrir son marché. Nous arrivons à Dinard après 15 minutes de route et, c’est le bonheur, il n’y a quasiment personne !  C’est l’occasion pour nous de nous garer en plein centre-ville pour aller découvrir les jolies petites rues pavées qui nous donnent l’impression d’être en Angleterre et voir ses villas « Belle époque » qui font la réputation de la petite station balnéaire.

A la recherche de bons petits produits de la mer, notre but était d’aller au fameux marché de Dinard et on n’a pas été déçus ! Nous avons pu trouver des petits produits locaux incroyables et à un prix plutôt raisonnable. En tous cas, la bonne humeur règne dans ce marché et suffit pour donner l’impression d’avoir fait un vrai break par rapport à sa semaine Parisienne !  

Nous avons continué notre découverte de Dinard en faisant la promenade du bord de mer qui fait le tour de la pointe du Moulinet. Elle commence sur le côté droit de la plage, juste au-dessus de la piscine naturelle de la porte d’Emeraude. Cette balade vous permettra de profiter de la mer et de voir encore de belles maisons d’époque … complètement désertes pendant l’hiver ! D’ailleurs, si l’horizon est dégagé, vous aurez une superbe vue sur Saint Malo et ses remparts.

Après une bonne balade, direction Saint Briac. Charmés par les petits cabanons bleus du fond de la plage qu’on a déjà vu mille fois en photo, c’est surtout la baie à marée basse qui nous impressionne. Les bateaux posés droits sur leurs quilles comme si l’eau s’était évaporée en une fraction de seconde et la lumière rasante nous donnent l’impression d’être sur la lune ! En revanche, pour déjeuner, on repassera, tout est fermé !

 

Saint Malo et son incroyable marée :

Inutile d’imaginer rentrer dans Saint Malo avec la voiture, il vaut mieux la laisser en marge de la ville sur un stationnement gratuit et se munir de bonnes petites chaussures pour crapahuter !

La balade historique et ressourçante –

Ne voulant pas découvrir que le centre-ville, nous sommes partis à pied de la plage Solidor, jusqu’à la pointe du Sillon en passant par la pointe de la Cité, la plage des bas Sablons et le pont Eric Tabarly pour atteindre Saint Malo Intramuros. Sur le sentier qui fait le tour de la pointe de la Cité, on découvre un bout de l’histoire de Saint Malo. En 1944, Saint Malo a été détruite à 80% par des obus. Durant cette promenade, on en voit des restes. D’ailleurs, pour ceux qui souhaitent en savoir plus, il y a également le mémorial 39-45 sur cette presqu’ile !

La plage & la marée -

En arrivant sur Saint Malo, on aura la chance de marcher un peu sur la plage avant que la marée la recouvre complètement. Et surtout on a bien rigolé en regardant les touristes étrangers se faire piéger par la marée et presque passer la nuit sur l’île de Grand Bé auprès de l’écrivain Chateaubriand qui y a été inhumé en 1848. L’accès à Grand Bé se fait depuis la plage de Bon Secours lorsque la marée est basse. A marée haute, le chemin qui y mène est entièrement recouvert par la mer.

On dit souvent que Saint Malo est « Le Théâtre des plus grandes marées d’Europe » et effectivement le spectacle est aussi surprenant qu’impressionnant. Lors des plus gros coefficients de marées (ce qui était presque notre cas), la différence de hauteur de l’eau peut atteindre 14 mètres et il ne faudra pas plus de 30 minutes pour que les 50 derniers mètres de la plage disparaissent intégralement.  On nous l’avait raconté mais il faut le voir de ses propres yeux !  En fait, c’est comme si les vagues arrivaient et qu’elles ne se retiraient jamais !  

Saint Malo Intramuros et les Remparts –

Nous avons passé toute l’après-midi à faire le tour des remparts et se balader dans l’hyper-centre et on a passé un super moment. Les petites ruelles de l’hyper-centre sont très commerçante et on peut acheter absolument partout du cidre, des bolées de cidre, des bleus marine ou cirés jaunes, du caramel au beurre salé, des Kouign Aman, des crèpes ou encore des biscuits bretons.

Bien que la ville ait été intégralement reconstruite après 1944, elle ne garde pas de traces de ce bombardement et a su garder tout son charme. Lors de votre passage dans la ville, il faut aller voir la Maison Bordier, c’est le seul bâtiment qui n’a pas été détruit et qui est intégralement d’origine. Vous y découvrirez aussi l’origine et la confection du beurre (Oui, c’est un mini musée !)  et vous pourrez également y acheter du beurre de différents aromes !

 

La Côte d’Emeraude :

Bien entendu, dans les plans du week-end, il y avait l’incontournable Mont Saint Michel. Je ne pourrais pas vous dire que ça a été un vrai coup de cœur. Cet hiver, la plupart des ruelles étaient fermées pour travaux comme s’il fallait « remettre un coup de propre sur le décor » avant que les touristes ne reviennent. Le point positif est que nous y étions quasiment tous seuls ! Alors, est-ce le mauvais temps ou l’aspect « Disneylandesque » de l’endroit qui nous a particulièrement déplu? On ne saura jamais !

Côté pratique, vous pourrez vous garer sur le parking (qui coute assez cher !) et prendre la navette gratuite jusqu’au pied du mont ! Si vous vous sentez d’humeur marcheuse, vous pouvez également le faire à pied mais c’est relativement long !

Dans ce lieu gorgé d’histoire, nous avons l’impression de faire un bon dans le temps ! En revanche, les chemins de visites sont tous tracés étant donné que beaucoup de petites ruelles sont en travaux! Si vous cherchez une expérience hors des sentiers battus, ce n’est pas ici !

Et si vous êtes tentés de déjeuner sur place après avoir gravit les 300 et quelques marches, nous vous recommandons de ne pas vous attarder … C’est encore plus cher qu’à Disneyland et pas franchement meilleur ! Entre crime financier et crime culinaire, on ne sait pas trop ce qui nous est arrivé à la Mère Poularde.

Nous n’avons donc pas trainé et passé le reste de la journée à découvrir la fameuse Côte d’Emeraude et là, c’est coup de cœur assuré !  

Avis aux amateurs d’huitres, rendez-vous à Cancale à midi, les huitres sont vendues à même le port à la sortie de l’eau et elles sont (super) bonnes ! Et si vous décidez de trainer, vous pourrez également observer la marée à Cancale, et elle est impressionnante.

On vous recommande ensuite de poursuivre votre chemin le long de la route de la Côte d’Emeraude jusqu’à l’immanquable Pointe du Grouin mais également toutes les autres petites Anses, plages, dunes… Des vrais petits coins de paradis sans un chat en pleine hiver.

Bien sûr, tous les endroits mentionnés ici sont à retrouver géolocalisés dans TravelBudds. Et si vous cherchez d’autres idées de week-end en France, on vous parle de la Provence, d’Annecy , du Finistère , de Metz, de la Haute Loire ou encore du Touquet sur le blog!

A LIRE AUSSI: